Danse-Thérapie

« Traversé par le souffle, ancré et verticalisé, souple et fluide, l’Être peut s’accorder à sa pulsation originelle, au principe vital et laisser se déployer cette énergie, se laisser informer et guider par elle, ouvrant ainsi de nouveaux possibles « 

Michel Serres

La danse-thérapie utilise le mouvement et la danse dans une visée psycho-thérapeutique pour permettre de s’engager de façon créative dans un processus visant à favoriser son intégration émotionnelle, cognitive, psychique et sociale.

Le corps devient l’instrument pour réapprendre à être en harmonie avec le mouvement vital et à l’oser, à circuler plus librement dans l’imaginaire, dans l’expressivité et à tendre vers le relationnel en retrouvant l’énergie de l’enfant.

La danse-thérapie vise la prise de conscience de soi et la libération de tensions et de blocages inscrits dans la mémoire du corps.

Renforce l’estime de soi, ravive les capacités intellectuelles et la créativité et permet d’exprimer des émotions parfois difficiles à exprimer verbalement.

La danse-thérapie se pratique sans nécessiter de « savoir danser ». Tout mouvement exprime un état intérieur à un moment donnée.
Elle peut aider toute personne qui éprouve :

  • Un mal-être qu’elle n’arrive pas à soigner par les mots
  • Une mauvaise image de son corps
  • Des difficultés avec la proximité physique
  • Des tensions, des blocages
  • Une blessure de l’intégrité physique, psychique, sexuelle
  • Des difficultés de communications ou relationnelles
  • Des émotions qui la dépassent
  • Une période de changement, de perte ou de transition.

Travail sur les différentes positions de vie :

  • Le travail seul favorise la prise de conscience de soi et de son espace.
  • En couple, l’expérience de créer des liens  affectifs sur un niveau non-verbale, encourage la prise de contact.
  • En groupe, la danse-thérapie favorise un sentiment d’appartenance sociale et entraîne l’affirmation de soi devant les autres.

gabrielle-1941-2012Le rythme est un amant qui ne vous déçoit jamais et, comme tous les amants, il exige un abandon à 100 %. Il a le pouvoir de nous séduire dans des mouvements dont nous ne pourrions pas rêver. Il nous attrape au ventre, il nous retourne et nous fait en désirer encore. Nous adorons les rythmes qui bougent plus vite que nous ne sommes capables de penser, des sons qui nous emmènent plus profondément, qui font bouger nos mondes, qui abattent les murs et qui nous font suer nos prières. La prière, c’est bouger. Prier c’est offrir nos os et les rendre à la danse. Prier c’est lâcher tout ce qui empêche notre silence intérieur. Dieu est la danse, la danse est une voie vers la liberté, et la liberté est notre tâche sacrée.
— Gabrielle Roth

Valérie RIVIÈRE
Psycho-Somatothérapeute
31 – Muret – Toulouse

Publicités