En vidéos

Le couple et l’Amour

Le couple est une entité qui a ses règles, ses codes, ses habitudes. Il arrive que les deux partenaires ne s’y reconnaissent plus. De manière générale, le choix d’un partenaire est lié à notre histoire et le sentiment amoureux tire son origine dans l’histoire du manque initial qui ne saurait être comblé. Nous pouvons alors d’ores et déjà, prendre conscience que la crise que nous traversons appartient à notre passé et non à l’histoire du couple. La thérapie de couple, est une démarche répondant au désir de quitter une souffrance. Le but d’une thérapie de couple n’est pas de déterminer qui a tort ou raison, n’est pas d’arbitrer ou de juger, mais plutôt : De rétablir la communication, Donner le pouvoir à l’autre de vous connaître pleinement et d’être une source de changement pour vous. De donner les moyens à chacun d’exprimer ses insatisfactions par rapport à la relation et non par rapport à l’autre. De prendre du recul pour comprendre ce qui se passe réellement dans vos difficultés à deux. D’identifier la cause d’un conflit qui perdure. De prendre conscience de vos croyances pour en adopter de nouvelles et vivre des transformations. De chercher comment un conflit exprime quelque chose de positif, ou d’utile aux deux, comme par exemple : les disputes permettent à chacun de garder quelques distances sans plus avoir besoin de dire que l’on éprouve un besoin de solitude… Les règles d’une relation ne sont pas définies une fois pour toutes. Il y a une perpétuelle adaptation réciproque, consciente ou non. Tout ce qui vit s’adapte, tout ce qui ne s’adapte pas meurt…

Vie extérieure, monde intérieur

« Le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur. Le système est obsolète. Ce n’est pas la fin du monde, c’est la fin d’un mode pour un nouveau monde. Tout n’est pas à jeter, mais en chacun de nous, retrouvons ce qui a été perdu en chemin, retournons-nous et remettons en question nos données inconscientes… C’est remettre chaque partie de nous-même à leur juste place dans l’écoute de chacune d’elles en leurs donnant le pouvoir de s’exprimer, d’être vues, reconnues pour ce qu’elles sont en réalité et non ce que l’on croit qu’elles sont. La souffrance du monde est le reflet de la souffrance de toutes nos parts intérieures. Se battre contre ou pour le monde extérieur, oui ! mais cela ne suffit pas. Un allié est oublié… Il est temps que chacun prenne le courage au creux de leur main pour explorer le fond d’eux même. Là est notre véritable responsabilité et si nous l’entendons pas, le monde extérieur nous le fera entendre sans relâche… » Valérie Rivière

S’élever et vivre

“ En se plongeant au Cœur de notre système, notre Être entier expérimente une profonde transformation. L’ancien programme laisse place au nouveau permettant le déploiement de tout son potentiel de Vie. C’est enfin oser sortir de la survie pour aller dans la Vie. La possibilité de se donner naissance et une deuxième éducation adaptée à nos besoins les plus fondamentaux. La première éducation a été celle de la personnalité, faite dans et par la vie. Quelque riche qu’elle puisse être, l’éducation de la Vie ne rapproche pas de l’Essence. La première démarche sera un travail de reconnaissance et de dévoilement par l’observation de soi et non d’après une théorie sur la nature de l’Être. La volonté de reconnaître la personnalité, et tout ce qu’il y a d’artificiel en elle, est le début du véritable Chemin de connaissance de Soi ; vient ensuite un travail d’harmonisation de la pensée, des émotions et du corps. La compréhension est le début du Chemin associée à une vraie pratique, mène à la liberté, condition de l’amour. Notre monde intérieur est aussi riche et divers que notre monde extérieur, mais constitué de nos pensées, nos sentiments, nos émotions, nos envies, nos humeurs, nos doutes, nos sensations…, tout ce qui nous habite. S’arrêter, entrer dans le présent et cheminer au cœur de nous-même, change la qualité de notre Être… Alors, commence le changement des circonstances extérieures de notre vie…” S.A

L’instant présent

 » On dit qu’avant d’entrer dans la mer une rivière tremble de peur. Elle regarde en arrière le chemin qu’elle a parcouru, depuis les sommets des montagnes, la longue route sinueuse qui traverse des forêts et des villages. Et devant elle, elle voit un océan si vaste, qu’y pénétrer ne parait rien d’autre que devoir disparaître à jamais. Mais il n’ y a pas d’autre moyen. La rivière ne peut revenir en arrière. Personne ne peut revenir en arrière. Revenir en arrière est impossible dans l’existence. La rivière a besoin de prendre le risque d’entrer dans l’océan parce que c’est alors seulement que la peur disparaîtra, parce que c’est là que la rivière saura qu’il ne s’agit pas de disparaître dans l’océan, mais devenir océan » Khalil Gibran

Une nouvelle aventure

Il existe du point de vue spirituel ou de notre conscience, une interconnexion qui nous relie tous les uns aux autres, un flux d’énergie et d’échanges d’informations permanentes. Nous sommes réellement sensibles à l’énergie des autres et nous en sommes influencés d’une manière subtile et profonde. Si notre état d’âme est bien centré sur l’amour et la compassion, nous parvenons à échanger cette énergie. De même façon, nous pouvons communiquer nos préjugés et notre hostilité, si ce sont ces énergies là qui nous habitent. Mon message ici, est de vous inviter à rebrousser chemin en direction de votre cœur pour le soigner, le libérer et lui redonner l’énergie dont il est doté. Notre énergie possède un pouvoir d’émanation extraordinaire qui peut contribuer à l’évolution de notre planète et de ses habitants afin que nous puissions laisser derrière nous tout ce qui est peur, hostilité et méchanceté et nous orienter vers l’amour, la compassion et la paix…

Valérie RIVIÈRE
Psycho-Somatothérapeute
31 – Muret – Toulouse – Strasbourg

 

Publicités