JINEN Butôh Dance

JINEN, Butôh Dance JINEN, Butôh Dance Valérie Rivière

JINEN EST TOUT, JINEN BUTÔH EST LA FORCE DE VIE QUI DANSE AVEC TOUT
Expression universelle de la nature, de la terre, du patrimoine des temps anciens

Atsushi TJinen est un mot japonais très ancien. Sa signification englobant tout, elle est plus vaste que l’idée même de nature. Dans la culture traditionnelle occidentale, « l’homme » existe au dessus de la nature, il l’entretient et la protège. Au dessus de « l’homme » il y a « Dieu ». En d’autres termes, il y a une séparation entre la nature, l’homme et Dieu.
Jinen exprime la perception que l’univers a existé avant l’avènement d’une telle séparation. Il y a un Dieu qui vit dans TOUTE chose. « Dieu » est le « courant de la rivière de l’univers », qui embrasse le soleil, la lune, la terre qui est à l’origine de la naissance de chaque « nature » y compris de celle de l’homme.
Jinen est le mot qui décrit l’univers, son origine et son cours naturel. Toutes les existences sont connectées comme autant de parties de la rivière Jinen. La plupart du temps, l’homme reçoit de la nature des formes magnifiques comme les plantes ou les animaux. Cependant, de nombreuses forces de la nature, comme les énormes tremblements de terre que j’ai moi-même connus, détruisent les gens, les organismes et la nature. Tout ceci est le souffle de cette planète. C’est aussi le tourbillon de la Rivière de l’Univers qui embrasse la vie et la mort, la lumière et l’obscurité. C’est Jinen. Il n’y a rien que l’homme puisse y faire. La seule chose dont j’étais capable après le tremblement de terre était de vivre avec les gens qui avaient rencontré la vie et la mort, de prier et de danser avec eux. A l’intérieur de Jinen, la plus infime force de vie intègre la vie et la mort et ressent que vie et mort sont connectées à chaque existence, alors la danse devient prière. Cette vision de la nature des existences a déjà été présente dans les formes artistiques créés par les peuples anciens et les cultures primitives. Chaque forme de vie, par le fait même qu’elle vit, interprète la danse de la vie et de la mort. Chaque existence danse avec Jinen.
Jinen Butoh, c’est rejoindre chaque forme vivante qui est déjà en train de danser sa vie, c’est danser avec le courant de l’univers qui est Jinen.
Nous démolissons le mur de la conscience qui perçoit la danse comme l’acte individuel d’un « je » qui danse. Nous dansons avec, nous sommes
dansés par, le Jinen, acceptant tous les environnements et toutes les conditions comme étant Jinen.
Atsushi Takenouchi
Danseur et chorégraphe,
Formé par les fondateurs de la danse Butôh, Kazua OHNO et Tatsumi HIJIKATA.
Atsushi dévellope son propre Butôh : Le Jinen Butôh
Publicités