Le chemin de l’amour

Les 11 étapes

D’abord avec toi-même.
Sois bien avec toi-même que tu peux être bien avec les autres.

Gérer la solitude.
C’est seulement quand tu gères ta solitude que tu peux gérer une relation.

On ne peut donner que ce qu’on a.
Tu dois te mettre en valeur pour mettre en valeur, t’apprécier pour apprécier, te respecter pour respecter et t’accepter pour accepter, car personne ne peut donner ce qu’il n’a pas.

Paix intérieure.
Aucune relation ne t’apportera la paix que tu ne crées pas toi-même à l’intérieur.

Les chimères qui génèrent la frustration.
Prétendre que d’autres personnes nous rendent heureux et remplissent toutes nos attentes est une chimère qui n’entraîne que des frustrations.

Autonomie.
Aucune relation ne t’offrira le bonheur que tu ne construis pas toi-même.

Autosuffisance.
Tu pourras être heureux avec une autre personne seulement quand tu seras bien convaincu d’être capable de lui dire : « Je n’ai pas besoin de toi pour être heureux. »

Indépendance.
Tu pourras aimer seulement quand tu te sentiras indépendant au point de ne pas avoir à manipuler ou gérer ceux que tu dis aimer.

Requêtes.
Pour aimer tu as besoin d’une autosuffisance humble, d’une bonne estime de toi et de pratiquer une liberté responsable.

Estime de soi et maturité.
Prends le temps qu’il te faut pour t’aimer toi-même et le jour où tu pourras dire cela à une autre personne : « Sans toi ça se passe bien », ce jour, tu seras prêt pour vivre en couple.

Partager.
Deux personnes qui vivent en couple ne pourront être heureuses qu’à la condition qu’elles se soient unies pour partager leur bonheur, et non pour se rendre heureuses l’une l’autre.

Conclusion :

Deux personnes s’aiment uniquement lorsqu’elles sont capables de vivre l’une sans l’autre mais qu’elles décident de vivre ensemble.

M. Scott Peck

Valérie RIVIÈRE
Psycho-Somatothérapeute
31 – Muret – Toulouse-Strasbourg

Publicités