Musicothérapie

Art thérapeutique qui produit des impressions profondes, change les usagers et transforme les mœurs. Une idée que l’on retrouve dans la Bible lorsque David joue de la harpe pour soulager Saül des tourments de son âme; chez les Grecs anciens avec Platon et Aristote qui développent longuement leurs théories de l’influence de la musique sur les passions et la moralité; à la Renaissance lorsque le musicien flamand Johannes décrit les effets de la musique sur les personnes…jusqu’à l’année 1801, où Philippe Pinel, le père de psychiatrie française, met au point un  » traitement moral  » à base de musique dans les hôpitaux psychiatriques.

La créativité musicale est l’une des fonctions fondamentales du cerveau, au même titre que le langage.

Art universel, chacun perçoit la musique différemment, selon sa propre façon de voir, d’entendre, de ressentir et de vivre le monde. Elle nous fait réagir de mille façons, éveiller des sentiments et des émotions, réveiller des souvenirs, évoquer des images, éprouver des sensations physiques…C’est justement grâce à ce pouvoir d’entrer au plus profond de notre psychisme que la musique nous permet d’entrer en contact avec nous-même pour nous ressourcer.

Un voyage intérieur

Ressourcez-vous, faites de votre vie quotidienne une musique, prêtez attention aux détails parfois aussi subtils que sublimes, prenez un moment pour apprendre à être dans la musique pour ouvrir la porte à soi-même, car toute écoute attentive est une présence en soi, un sentiment du moment présent, une entrée en contact avec son  »  Être intérieur « . Soyez le chef d’orchestre qui entend chaque instrument, chaque note, chaque ligne mélodique, chaque contre-chant…

Reliez-vous à vos émotions positives qui vous correspondent et permettez-vous de vous sentir au meilleur de vous-même.

Reprenez conscience de vous-même, ralentissez chacun de vos gestes pour prendre conscience de votre corps, de vos mouvements, de votre respiration, de votre équilibre…reprenez contact avec vous-même dans un état d’attention plus que de concentration.

Respirez la musique, prêtez attention à la fonction biologique essentielle qui est la respiration et qui permet d’harmoniser toutes vos autres fonctions, physiologiques autant que psychologiques. Devenez le musicien qui pratique comme un art.

Regardez vos images intérieures, laissez libre cours à votre imagination qui permet de reprendre contact avec vous-même, et donc de vous ressourcer.

Connectez-vous à votre voix, reflet de votre personnalité. Centre névralgique par excellence, le larynx est en effet un carrefour complexe entre les fonctions cérébrales, respiratoires et digestives, qui sont toutes reliées à votre passé et surtout, à vos émotions. Le simple fait de fredonner vous permet de reprendre contact avec vous-même.

Branchez-vous à la terre ! force universelle de ressourcement. Et puisque la musique est une véritable énergie capable d’agir sur chacune de vos cellules, profitez-en pour vous  » ancrer à la terre « comme une bonne prise de terre qui évite aux fusibles de sauter !!

 » Qui regarde en lui-même s’éveille  » C.G Jung

Valérie RIVIÈRE
Psycho-Somatothérapeute
31 – Muret – Toulouse – Strasbourg

Publicités