Supervision, le thérapeute des thérapeutes

Valérie RivièreIl est important pour moi, en tant que Psycho-somatothérapeute de vous parler de la supervision et de son importance. Ce métier n’est pas d’un de ceux qui peuvent s’improviser et je sais de quoi je parle ayant été jusqu’ici, une vraie autodidacte.

Voilà que mon cabinet fait sa place mais n’en reste pas moins que je me suis posée des questions à mon sens essentielles.

Les premières furent, quel regard je porte sur ce que je fais ? est-ce que cela a du sens ? est-ce que j’aime ce que je fais ? est-ce je peux estimer à sa juste valeur ce que j’apporte dans mon espace professionnel ? mes patients, sont-ils satisfaits ? et moi, puis-je reconnaître avec satisfaction mon travail ?

Et là, une pause s’impose…avant de faire un pas de plus, je dois faire le point sur la qualité de mon travail, si je suis en accord ou pas avec moi-même et mon environnement. Comment je me sens…

Un bilan qui n’est pas toujours facile à faire car mes propres habitudes cherchent soit à nier, à repousser, à rejeter finalement ce qui m’anime au plus profond de moi-même c’est à dire ses sensations éprouvées et parfois éprouvantes. Alors, c’est à ce moment-là qu’intervient pour m’y aider le superviseur, Le thérapeute des thérapeutes.

Capable d’écoute, il donne le courage de se raconter, de dire ce que l’on vit, ce que l’on sent, ce que l’on éprouve sans jugement ni solution. Juste tendre le plus possible à objectiver ce qui se passe à l’intérieur de moi et de ce qui ce passe à l’extérieur. C’est une invitation à respirer, un passage clé pour tout thérapeute afin de s’accorder un droit à soi-même pour être encore mieux pour les autres.

J’ai pu parfois, constater un stress par la force d’une pression intérieure à exiger toujours plus de moi-même et mes émotions me signalent ce mécanisme. De ce fait, je suis confortée en l’idée de l’importance de continuer à être toujours, à l’écoute de mes sensations corporelles, de mes peurs, de mes colères et de mes tristesses car cela est une invitation à être toujours plus vigilante dans mes propres possibilités, mes capacités à faire autrement que rejouer des scènes imprégnées de mon histoire.

Avec mes remerciements à Martine Capron pour le travail individuel

Animatrice socio-culturelle – Psycho-Somatothérapeute et Formatrice EEPSSA – Gestalt et Danse thérapeute Bruxelles

A Odile Demeerseman pour le travail de groupe.

Psychothérapeute diplômée et superviseur agréée par L’École Parisienne de Gestalt. Titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie. Titularisée par la Société Française de Gestalt. Formatrice consultante en relations humaines.

A Sylvie Peroua pour les entraînements de groupe..

Médiatrice en constellations familiales et systémique selon Idris Lahore
Psycho-praticienne
Professeur de yoga de Samara

Valérie RIVIÈRE
Psycho-Somatothérapeute
31 – Muret – Toulouse

Publicités